mardi 7 juillet 2009

Là, c'est que de la poésie de 5ème degré (spécial vacances)

Chacun met ce qu'il veut, pour le prix du timbre … c'est libéra-litaire de luxe - hein ?  …… (ça vient de sortir …) "ET pis pour les vacances on avance toujours masqué, nous … on te va, vous voter des lois cet été, à faire pâlir un poujadiste de compétition - avec un poireau dans le super-mac, vous l'aurez - … … …  ouai ! les bulots." Des larmes coulèrent partout dans les vallées … l'été sera pluvieux, qu'on se le dise ! (Nostradamus)
Posté par kisstinic m à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]